Page Facebook
Rechercher

L’église Notre-Dame sélectionnée pour le Loto du patrimoine de Stéphane Bern

L’église d’Hesdin figure parmi la courte liste des 100 nouveaux monuments retenus par la Fondation du patrimoine dans le cadre du Loto du patrimoine. Dans cette nouvelle sélection, un seul site a été choisi dans le département du Pas-de-Calais.

Formidable opportunité et coup de projecteur inespéré pour l’église Notre-Dame d’Hesdin. L’édifice en péril, pour lequel la ville a déjà identifié plusieurs phases de travaux sur les trois prochaines années, obtient une visibilité nationale.

A travers cette sélection, c’est une nouvelle fois l’histoire d’Hesdin qui est mise à l’honneur et le travail réalisé pour la sauvegarder et la valoriser. D’ailleurs, parmi les critères de sélection, l’étude du projet de sauvegarde constituait un point essentiel.

Au-delà de l’église, la municipalité s’est engagée dans un vaste chantier de restauration des édifices incontournables tels que le beffroi, la chapelle de l’hôpital Saint-Jean, la Bretèche…

Des jeux à gratter (Illiko Mission Patrimoine) vendus par la Françaises des jeux seront disponibles dès ce lundi. Les bénéfices permettront de financer la restauration de l’église hesdinoise et des 117 autres sites patrimoniaux sélectionnés cette année par la mission de Stéphane Bern.

Un site emblématique

Rappelons que l’église Notre-Dame résume à elle seule l’histoire de la cité de Charles Quint.

Elle est un rare témoin de l’architecture de la Renaissance en Artois, dont le portail est protégé au titre des Monuments Historiques et le reste de l’édifice est inscrit au titre des Monuments Historiques. L’église nécessite une restauration totale des extérieurs ainsi que des restaurations intérieures localisées. Des restaurations qui visent autant à garantir la sécurité que la pérennité de l’édifice.

Dans les prochaines années, près de 2 millions d’euros devront être investis sur l’église pour en assurer la pérennité.